La Trilogie du Mal 2 : In Tenebris

Publié le par 1001bouquins

in-tenebris.jpg

 

Auteur: Maxime Chattam

Résumé:

Chaque année, des dizaines de personnes disparaissent à New York dans des circonstances étranges. La plupart d'entre elles ne sont jamais retrouvées. Julia, elle, est découverte vivante, scalpée, et prétend s'être enfuie de l'Enfer. On pourrait croire à un acte isolé s'il n'y avait ces photos, toutes ces photos...
Annabel O'Donnel, jeune détective à Brooklyn, prend l'enquête en main, aidée par Joshua Brolin, jeune spécialiste des tueurs en série. Quel monstre se cache dans les rues enneigées de la ville? Et si Julia avait raison, si c'était le diable lui-même? Ce mystère, ce rituel... Dans une atmosphère apocalyptique, Joshua et Annabel vont bientôt découvrir une porte, un passage... dans les ténèbres.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

 

In Tenebris est le tome 2 de la Trilogie du Mal, de Maxime Chattam, dont je vous ai déjà parlé du tome 1 : L’Ame du Mal.

Ce livre n’est pas à proprement parler une suite directe du tome 1. En effet, bien que nous retrouvons Joshua Brolin (en tant que détective privé, cette fois, car il a abandonné son boulot de flic), il n’est presque pas fait mention de ce qui s’est passé dans le premier tome. Il n’y a donc aucun problème au fait de lire ce tome avant le premier.

Je vais maintenant vous parler un peu de l’histoire :

Une femme est retrouvée, nue et scalpée, dans un parc de New-York. Annabel, une jeune flic se lance alors dans l’enquête et arrête le kidnappeur. Elle trouve alors chez lui des corps, mais également 67 photos de personnes terrorisées. La façon dont les choses se présentent laisse alors supposer à un genre de secte de 3 personnes qui séquestrent des gens avant de les tuer. 

Annabel, accompagnée de toute une équipe de flics dévoués se lance alors dans cette mystérieuse énigme, dont l’un des principaux objectifs est de trouver un certain Bob, qui semble être le chef de cette secte. Une aide inattendue apparaitra en la personne de Joshua Brolin, devenu détective privé et qui a été engagé par une famille dans le but de retrouver une jeune femme, qui se révèle être l’une des personnes présentent sur les photos.

Nous retrouvons dans ce tome l’agréable écriture de Maxime Chattam, car ce livre se laisse lire sans trop de difficultés. Le style de l’auteur est toujours le même, principalement pour ce qui est des descriptions des scènes de crime, que nous contemplons dans toute leur horreur. Je conseille d’ailleurs vivement aux âmes sensibles de s’abstenir. En effet, Chattam met un point d’honneur à prouver que la réalité dépasse souvent la fiction.

Si je dois reprocher une chose à ce tome, ce serait que le livre est plus lent à lire que le tome 1. La raison principale est que la plus grande partie du tome manque fort de mystère, alors que le tome 1 nous laissait fort supposer à un récit fantastique. De plus, une partie du mystère de cette secte se devine facilement.

Mais ces reproches disparaissent dès que l’on arrive dans les 100 dernières pages, car nous commençons à avoir les révélations et l’on se rend alors compte que, bien qu’une partie se devine assez vite, il y a encore beaucoup de chose qui restent dans l’ombre et en sortent petit à petit… des choses horribles.

En bref, nous pouvons dire que ce tome est très bien, dans la continuité du premier. Il est un peu plus lent et laisse moins penser à du fantastique mais les scènes de crime sont décrites de façon tellement réelles que ce côté-là est vite oublié face à la réalité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article